Glycémie et diabète

Certaines substances comme l’insuline font diminuer la glycémie, tandis que d’autres, comme le glucagon ou l’adrénaline la font augmenter. L’alimentation et l’activité physique influent également sur la glycémie.

Chez une personne non diabétique, le pancréas produit de l’insuline en fonction des variations de la glycémie, cela évite à la glycémie de descendre trop bas.

Pour nous, les diabétiques, ce système ne fonctionne pas correctement. Nous devons donc agir sur différents axes :

  • Médicaments
  • Activité physique
  • Sensation / émotion
  • Alimentation

Le dosage des médicaments chez les personnes atteintes de diabète est fondamental pour l’équilibre glycémique. Il ne fait en aucun cas l’objet de ce blog.

Une activité physique fait baisser la glycémie (le simple fait de bouger contribue à faire baisser la glycémie). Mais attention !! Une activité intense peut conduire à une hypoglycémie.

Les sensations et émotions font, au contraire, monter la glycémie. Une émotion ou sensation forte (infection, douleur, stress, joie ou tristesse intense, annonce d’une bonne ou mauvaise nouvelle) peut conduire à une hyperglycémie.

L’alimentation joue un rôle essentiel également puisque c’est par elle que le corps va ingérer le sucre. Le tout va être de savoir quand et comment donner du sucre à mon corps pour répondre à ses besoins en restant dans le bon équilibre.