Frites butternut et patate douce

Ingrédients :

  • une courge butternut
  • 1 ou 2 patate douce
  • sel, poivre et huile d’olive, épices « indiennes »

J’épluche la patate douce et la coupe en forme de frites.

Je coupe la butternut, je l’épluche au couteau et je la coupe en forme de frites.

Je les dépose toutes dans un plat allant au four. Je mets une cuillère à soupe d’huile d’olive et sel poivre et épices. Je mélange avec deux grandes cuillères jusqu’à avoir une répartition homogène des épices sur tous les morceaux.

Je passe au four à 180° pendant 40mn.

À servir avec une crudité et des protéines animales ou végétales, par exemple des lentilles corail.

Gâteau banane – noisettes

Dans une grande assiette écraser 2 bananes et ajouter 2cs de poudre de cacao dégraissée et mélanger.

Puis ajouter :

– 50g de farine IG bas ici farine de lupins

50g de flocons d’avoine

Bien mélanger .

Dans un plat à four, faire des cercles à l’emporte pièce et les mettre au four à 180 degrés entre 15 mn

Courgettes rapides râpées

Préparer facilement et rapidement des courgettes pour 2 personnes :

  • 2 belles courgettes longues
  • 10 cl de jus de tomate
  • des épices et du sel et poivre

Je lave et je râpe les courgettes qui vont cuire 15 à 20 mn à la poêle avec du jus de tomate et des épices de type « à la l’espagnole » ou « à la mexicaine ».

À servir avec une escalope et un peu de pâtes complètes.

Veau à la sauteuse

Aujourd’hui je cuisine pour 3 personnes :

  • 100g de veau par personne, ici 300g, par exemple des morceaux à blanquette
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 2 courgettes
  • 2 pommes de terre

Je coupe le veau en cubes réguliers et je fais revenir avec une cuillère à café de huile de coco. J’ajoute tout de suite l’oignon pour le goût et le fond de sauce.

J’épluche les carottes, les coupe en rondelles et les ajoute dans la sauteuse en mélangeant bien.

Pendant que cela cuit, je prépare les courgettes, en cubes.

Un peu d’herbes de Provence et je mélange bien.

Je prépare les pommes de terre, en cubes.

Je mélange et je laisse cuire avec le couvercle environ une demi-heure en remuant de temps en temps.

C’est un repas complet et équilibré avec un peu de graisse mais très peu finalement, de la viande blanche, des légumes et des féculents. Si besoin je mange en dessert un fruit et un yaourt nature. Mais ce n’est pas une nécessité.
Avec ça, j’ai une bonne alimentation, des glucides qui vont s’assimiler régulièrement, pas de coup de fatigue de digestion et pas de faim avant le repas du soir, donc pas de grignotage.

Jarret de bœuf aux carottes

D’habitude je choisi de la viande blanche mais une fois de temps en temps je fais un morceau de bœuf.

Là, ma fille vient déjeuner à la maison alors je prends du jarret, c’est bon et pas trop cher. Ça va lui faire plaisir. Il faut :

  • 1 beau jarret
  • 5 carottes
  • 1 beau navet
  • 1 oignon
  • des pâtes complètes

Je saisi le morceau de bœuf avec un peu d’huile dans une cocotte. C’est important de bien saisir des deux côtés pour que le jus reste bien dans la viande pendant que ça mijote. Sinon le jus de viande va dans la sauce et la viande devient sèche.

Pendant ce temps je prépare l’oignon et les carottes en petits morceaux.

Je sors la pièce de viande et je fais revenir les morceaux de carottes et oignon. Pendant ce temps je prépare le navet. Je remets le morceau de bœuf.

J’ajoute des tomates si c’est la saison, ou du jus 100% tomate. Attention à la quantité de sel ajouté !

Je laisse mijoter sous la surveillance de mon mari et je vais faire un peu de sport. Et oui maintenant que j’ai perdu 42kg je peux courir malgré l’arthrose aux genoux…. Mais pour être honnête je ne cours que 5mn tous les 15 jours. C’est vraiment éprouvant pour mes genoux… L’idée est surtout de rappeler que changer l’alimentation est important mais il faut aussi se remettre en mouvement. Petit à petit. Et en faisant un sport qui nous fait plaisir. Le plaisir c’est important pour maigrir.

Et voilà, après 2h30 de cuisson à couvert à feu doux, juste assez pour mijoter. La belle assiette équilibrée avec un peu de pâtes complètes. Je reste raisonnable sur la part de viande ainsi que la quantité de pâtes. Je prends surtout des légumes mais franchement je me suis régalée. L’os à moelle est assez riche donc je le prends en photo et je le donne à ma fille. Il faut rester raisonnable !

Hoummous sur endive

Facile à faire et à digérer pour le soir, un dîner sans viande mais complet avec du cru et du cuit, des protéines végétales (pois chiche), des lipides (graines de sésame) et des féculents :

– Houmous maison : poireau et pois chiches. Il est servi sur des feuilles d’endive avec du concombre.

– Assaisonnement : graines de sésame, citron, huile d’olive et coriandre

– Jus de légumes : chou kale, céleri, carottes.

Rognons, oignons et champignons

Rognons, oignons et champignons :

  • 100g de rognons par personne
  • 1 oignons
  • 6 champignons
  • 1/2 courgette par personne
  • riz complet

Je prépare un petit peu de riz complet en cuisson lente pour un IG bas

Je mets les champignons au four pour 20mn sans huile. Ils vont garder un goût bien marqué.

Je coupe les courgettes en petit morceaux, les oignons, les rognons en petits morceaux.

Je fais griller les oignons, puis je saisis les rognons dans la poêle avec les oignons. Saisir les rognons est important pour que le « jus » ne s’échappe pas et que les rognons gardent un bon goût et une belle texture. Puis j’ajoute les morceaux de courgette.

Pendant que ça mijote, je fais un peu d’exercice dans ma cuisine, en surveillant la cuisson, montrer les jambes sur le côté, en douceur, 10 fois à droite et 10 fois à gauche, et je reprends. Garder un corps en mouvement, c’est important.

J’ajoute le riz qui est cuit séparément et les champignons cuits au four. Je mélange et je couvre pour 5 mn.

Pour le service, un peu de sel et poivre, de la ciboulette fraiche ou un peu d’ail selon les goûts.

Velouté d’asperges

J’ai gardé le bout des têtes d’asperges que j’ai cuit moins longtemps pour garder le croquant, et tout le reste (surtout le fibreux mais pas le « bois »), je le passe au mixeur avec de l’eau de cuisson et un peu de crème fraîche.
Ce qui ressemble à de la crème au milieu, c’est du liquide de pois chiche au basilic.

Je le présente seul ou avec une assiette de carpaccio.

Pour l’écume je prends le liquide dans les pots de pois chiche et je le bat avec un fouet. Pour lui donner du gout j’ajoute des herbes à infuser avant.