Un diabétique peut-il manger de la charcuterie ?

La charcuterie est un produit transformé. Elle est donc plutôt à éviter.

Il existe toutefois des distinctions entre les charcuteries.

Charcuterie préparées par salaisons et appertisation

Les charcuteries qui subissent une salaison ont une teneur en sel très élevées et une forte concentration en valeur énergétique. Le sel permet d’augmenter le goût et de rallonger la durée de conservation, mais ils doivent être conservés au réfrigérateur.

Les charcuteries appertisées subissent une adjonction de sel ce qui provoque une augmentation de la teneur en sodium. La stérilisation est réalisée à 120°, cette chaleur intense a deux effets :

  • élimine une grande partie des vitamines
  • dénaturation des protéines

Le jambon

Le jambon cuit

Le jambon est fabriqué avec du porc qui subit une salaison et une cuisson.

Le jambon cuit supérieur ne contient ni polyphosphate ni gélifiant, contrairement aux jambons de choix et standard.

Nutrition :

  • Sa teneur en sodium est d’environ 0.8 g / 100 g
  • Sa teneur en fer est de 1 mg / 100 g
  • Lipides : 4 à 15 %

Le jambon sec

Comme les autres charcuteries, la concentration en nutriments est très forte et en sel : 5.7 g / 100 g.