Mon histoire

5 ans de combat contre le diabète

Peut-on guérir du diabète de type T2 ? Je ne sais pas mais j’ai tout fait pour y arriver.

Je m’appelle Anne, je suis née en 1963, je suis mariée et maman de deux grands enfants. En 2016, j’ai découvert que je suis diabétique et j’ai voulu mieux comprendre la maladie pour mieux me soigner. J’ai écris un premier blog en 2016 puis en 2018 je l’ai complété de ce j’ai appris sur l’hypertension et l’apnée du sommeil.

En 2020, j’ai complété de blog et en 2022, j’ai été sollicitée pour en faire un livre.

Je suis sortie de l’obésité et du diabète, cela m’a permis de gérer également mon hyper tension naissante et un peu de cholestérol et surtout l’apnée du sommeil et enfin, j’ai remis ma vie en ordre pour vivre mieux et j’espère plus longtemps en bonne santé.

Je partage dans mon livre ma compréhension du sujet de l’obésité et son rapport au diabète ainsi que toutes les astuces que j’ai apprises à l’hôpital et avec les nutritionnistes.

Diabète et obésité
Diabète et obésité : je pèse jusqu’à 98kg

Pour moi sortir de l’obésité a été l’une des plus belles choses qu’il m’ai été donné de faire. Ça représente la liberté de vivre mieux, de bouger plus facilement, d’avoir plus de plaisir avec mon corps, dans l’ensemble de ma vie.

La première chose difficile à comprendre pour moi en tant qu’obèse est que la situation d’obésité n’est pas normale et qu’elle est liée avec le diabète. Pour sortir de l’un il faut aussi sortir de l’autre. L’obésité s’est installée progressivement, petit à petit sans trop faire de bruit, l’entourage s’y habitue et même si elle choque elle est finalement malheureusement banale et courante.

L’obésité est clairement un excès de graisse qui vient d’un déséquilibre énergétique. Ça veut dire tout simplement que je mange plus que je ne consomme d’énergie.

Donc, mon corps ne sachant que faire de toute cette énergie ingurgité que je ne dépense pas la stocke sur mon ventre. On parle d' »excès de graisse abdominale ».

Pour l’INSERM, il est clairement établit que l’excès de graisse au niveau abdominal est associé à l’apparition de pathologies métaboliques, dont le diabète de type 2, ainsi que de certains cancers.

L’institut Pasteur affirme même que 80% des obèses sont diabétiques. Il est vrai que ce n’est pas toujours le cas. Mais il faut retenir que bien souvent le diabète est entrainé par l’obésité.

Je me suis dis que perdre du poids et sortir de l’obésité peut me faire sortir du diabète. Mon amis et voisine Annie me dit que son frère obèse et diabétique a perdu beaucoup de poids avec une alimentation équilibrée et 2 heures de marche par jour. Il ne m’en faut pas plus pour trouver l’espoir et me mettre en marche. Je ne marcherai jamais 2 heures par jour, mais je marcherai assez pour arriver à gérer ma glycémie sans traitement.

Aujourd’hui je voudrais que mon historie soit une message d’espoir pour ceux qui veulent essayer d’aller mieux.

Obésité et diabète : je passe en dessous des 80kg

La question qui peut se poser est : « est-ce le diabète qui entraine l’obésité ou l’obésité qui entraine le diabète ? « 

Une chose est sûre, chez moi la baisse de poids et la mise en route de l’activité et le changement d’alimentation sont allés de paire avec la baisse de la glycémie.

Avec le suivi de mon médecin j’ai arrêté le traitement et je continue d’équilibrer ma glycémie avec une alimentation équilibrée et une activité régulière.

Alors, Peut-on guérir du diabète de type T2 ?

Comment s’est manifesté mon diabète ?

Choquée, dans un premier temps, j’ai l’occasion de suivre une formation Éducation thérapeutique sur le diabète  proposée par le service Diabétologie-Endocrinologie de l’hôpital d’Antibes au cours de laquelle j’apprends enfin à manger et à bouger.

Comment s’est manifesté mon diabète ?
Comment s’est manifesté mon diabète ?

Comment s’est manifesté mon diabète ? Par la prise de poids malgré une alimentation assez saine, par de la fatigue anormale au regard de mon activité quotidienne, par des réveils nombreux le nuit, …  Mais finalement c’est par une prise de sang à jeun que s’est manifesté mon diabète.

J’ai approfondi la compréhension de ces maladies sur des sites tels que celui de la fédération françaises des diabétiques ou celui de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) .

J’ai beaucoup lu sur internet et j’ai trouvé des articles très encourageant sur la possibilité de guérir du diabète et d’une étude faite au Canada pour laquelle on parle effectivement de guérisson du diabète de type 2.

En 2017, j’ai mis en œuvre quelques recommandations simples et j’ai rapidement noté des résultats positifs pour le diabète et l’obésité, avec une très nette baisse de la glycémie à jeun qui est même revenue à la normale au bout de 18 mois, une perte de 17 kg (1 kg par mois) et la disparition des soucis de tension.

Mes proches, mes amis, mes voisins ont perçu les effets positifs et visibles sur ma silhouette, une énergie nouvelle et ma bonne humeur et ont voulu en savoir plus.

En 2018, j’apprends que je souffre d’apnées du sommeil. En creusant ce sujet, je comprends que 50% des diabétiques souffrent d’apnées du sommeil et inversement. Ce « trouble » est sans doute lié à mon surpoids, au diabète, au cholestérol, … Les risques sont importants mais je ne veux pas subir cet état de fait.

Je décide de comprendre pour mieux me soigner.

Ce qui est bon pour un diabétique est bon pour un non diabétique. C’est ce qui m’a donné l’idée de partager mon expérience avec ceux qui comme moi veulent mieux comprendre comment bien manger et bien bouger pour mieux se protéger des risques.

Parmi les maladies qui sont aggravées ou déclenchées par l’apnée du sommeil, on note principalement :

  • l’hypertension artérielle
  • le diabète type 2
  • l’obésité
  • la dépression
  • la perte de libido
  • des troubles de concentration et des pertes de mémoire

Certaines études récentes font même un lien entre la présence d’apnée du sommeil et la maladie d’Alzheimer. En résumé, l’apnée du sommeil diminue significativement l’espérance de vie et la qualité de vie.

L’espérance de vie d’un diabétique, d’un obèse, d’un apnéique, … est de 10 à 15 ans de moins.

Je me suis posé la question… vivre jusqu’à 65 ans ou jusqu’à 80 ?

Diabétique mais voir grandir la famille
Envie de voir grandir la famille

Maintenant que je comprends l’enjeu, je veux bien agir pour bien me soigner. J’ai envie de voir grandir la famille.